Confiance en soi : c’est quoi exactement ?

La définition de la confiance en soi est relativement simple. Quand vous avez l’habitude de faire une tâche ou que vous êtes dans un environnement connu, en résumé dans une zone de confort, vous avez confiance en vous.

Par exemple, vous prenez votre voiture et vous conduisez pour aller au travail tous les jours. Sans le savoir, vous avez confiance en vous.

Ou vous cuisinez un plat que vous avez déjà réalisé 50 fois. Pas de souci ! Vous maîtrisez les choses et vous avez donc parfaitement confiance en vous.

Enfin, vous vous rendez par exemple chez vos parents. Vous savez que vous allez rencontrer toute la famille que vous connaissez et que vous adorez. C’est ultra simple et vous avez par conséquent confiance en vous.

Pourquoi est-ce si facile ?

Parce que vous êtes en terrain CONNU !

En revanche, vous devez traverser toute la France en voiture alors que vous ne l’avez jamais fait. Vous allez probablement douter de vos capacités. Par exemple, vous vous demanderez si vous êtes capable d’y arriver.

Vous réalisez pour la première fois une recette compliquée et vous avez donc peur de la rater. Vous prendrez donc toutes les précautions pour ne pas vous tromper. A chaque étape, vous doutez tellement que vous relirez 2 à 5 fois chacune des instructions.

Enfin, vous êtes invité.e a un évènement. Cependant, les circonstances font que vous devez vous y rendre seul.e. A cet instant, la panique vous submerge avec un florilège de doutes car vous ne connaissez personne. Ainsi, vous avez peur de ne pas pouvoir engager la conversation et que personne ne vous aborde. Ce serait une catastrophe !

Pourquoi est-ce si compliqué ? Parce que vous êtes en terrain INCONNU !

Comment garder sa confiance en soi même en terrain inconnu ?

Je vous partage mes atouts puisque d’après mon entourage j’incarnerai « la confiance en soi » :

  • Je n’ai peur ni de la honte ni de me tromper. J’accepte parfaitement ma vulnérabilité. Ce sujet pourrait être un article à part entière.
  • Je n’imagine pas ce qui pourrait se passer car je ne suis pas voyante (lol). Je suis ainsi capable de m’adapter en fonction de la situation qui se présente. Je m’évite l’anxiété et l’appréhension de me diriger vers cet inconnu.

  • Quand je doute de mes capacités ou de mes choix, je me rassure avec bienveillance. J’essaye de trouver rapidement des alternatives ou des solutions afin de ne pas rester trop longtemps dans cette phase de doute. Et surtout, quand j’ai pris ma décision, j’avance sans regarder en arrière. 

Alors concrètement, comment ça se passe ?

Prenons l’exemple de ma nouvelle aventure dans le monde de l’entrepreneuriat. Je vous confirme. Je suis bien passée par une multitude de doutes…

À ce moment, je prends les questions les unes après les autres. Je me rassure en répondant à chacune d’entre elles. Et souvent, j’y réponds par une autre question d’ailleurs. Et oui c’est l’avantage d’être plusieurs dans sa tête !

Les premières étapes pour que vous ayez confiance en vous !

Pour ceux qui souhaitent développer leurs confiances en eux, je vous invite à écrire vos questionnements en période de doute dans un joli carnet. En effet, l’écriture de ses pensées peut vous aider clairement à résoudre un paquet de problèmes ! Vous allez pouvoir même y consigner les solutions. Testez, vous verrez.

Et puis, surtout écoutez votre corps. Dans ma phase de doute, j’ai voulu revenir en arrière en postulant à des postes en CDI. Et bien, j’ai eu un torticolis tellement énorme que seul mon ostéopathe a pu me débloquer. Mon corps m’a dit clairement d’arrêter de regarder en arrière et d’avancer !

Donc en résumé, la confiance en soi fluctue dans le temps et selon les circonstances. Elle est ainsi très dépendante de la tâche et de l’environnement. J’avais déjà évoqué cette évolution dans la transmission de la confiance en soi aux enfants dans un précédent article.

Je vous invite par conséquent à vous rappeler toutes les circonstances au cours desquelles vous avez eu confiance en vous. Et pour toutes les autres situations, soyez indulgent.es et bienveillant.es avec vous-même !! Rassurez-vous en vous répétant que cela ne dure qu’une période et qu’elle va bien finir par passer.

Avoir confiance en soi c’est avant tout se connaître, c’est croire en son potentiel et en ses capacités. Psychologies magazine

Merci à Delphine G., une de mes coaché.es de m’avoir demandé d’écrire un article sur la confiance en soi. J’ai adoré ce sujet et j’espère qu’il te plaira.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.